Le bonheur des uns

Jean-Michel Fournerau dans le court-métrage "Le bonheur des uns" de Jeremias Nussbaum © Mias Media

La comédie Le bonheur des uns part à l’instant dans les festivals de court-métrage.

Ecrit et realisé par mes soins, il s’appuie sur de nombreux talents.

Au jeu: Jean-Michel Fournereau​, Valérie Crouzet​, Bruno Paviot​, Celine Milliat​, Hélène Jupin​, la participation amicale de Lola Naymark​, Guillaume Barbot​, les voix de Maxime Fassiotti, Corentin Kerdraon​, Jonathan Perrein​, Gwenola de Luze et Elsa Landard​.

À la technique: Image de Juan Siquot​ et Jeronimo Acero​, Son de Renaud Michel​ et Xavier Rémy​, Électricien François Tillot​, Machiniste Benoit Féréol, Assistante réalisation Vanessa Payri​, Scripte Orane Ruellan, Régie Florian Eyerhabide, Renfort régie Arnaud Winisdoerffer, Costumes Lola Fournier​ et Ariane Bourgeois​, Décor et accessoires Philippe Jasko​, Maquillage et coiffures Quinty Axelle​, Montage Son Xavier Rémy, Mixage Son Edouard Morin, Étalonnage Reda Berbar​.

Le Teaser

Je parle du film au festival Off Courts à Trouville:

lbdu_screenshot_0007_calque-2

lbdu_screenshot_0006_calque-3

lbdu_screenshot_0005_calque-4

lbdu_screenshot_0004_calque-5

lbdu_screenshot_0002_calque-7

Terre Noire au TNN

Terre Noire de Stefano Massini

« Terre Noire » a été créé en janvier 2016 au Théâtre National de Nice. Irina Brook a mis en scène le texte de Stefano Massini avec Romane Bohringer, Hyppolyte Girardot, Pitcho Womba Konga, Babetida Sadjo et Jeremias Nussbaum. Le spectacle revient à Nice et en tournée début 2017. Les infos sur le spectacle et un entretien avec Irina Brook sur le site du Théâtre de Nice.

Dalmar Khamisi, vendeur pour "Earth Corporation", vend des "graines miracles" à l'agriculteur Hagos Nassor.
Dalmar Khamisi, vendeur pour « Earth Corporation », vend des « graines miracles » à l’agriculteur Hagos Nassor.
Maitre Wilson Helmett, avocat pour "Earth Corporation" n'est pas content des resultats de son vendeur.
Maitre Wilson Helmett, avocat pour « Earth Corporation » n’est pas content des résultats de son vendeur.
Première lecture de "Terre Noire" aux Théâtres Les Bouffes du Nord
Première lecture de « Terre Noire » aux Théâtres Les Bouffes du Nord, Novembre 2016
Première lecture de "Terre Noire" aux Théâtres Les Bouffes du Nord
Première lecture de « Terre Noire » aux Théâtres Les Bouffes du Nord

















Sacha & Brouno

***ACTU: Sacha et Brouno reviennent en 2017!

Tout d’abord au Festival « Brouillage » de Radio Campus Paris. En forme de petites pastilles, à voir et écouter avec un verre d’eau trois fois par jour, du 1er au 7 mai, à 20h, 21h et 22h au Théâtre La Loge à Paris et en direct sur radiocampusparis.org. À consommer sans modération! Découvrez les autres spectacles du festival et réservez sur lalogeparis.fr/programmation/ ***

5 épisodes à voir sur vimeo.

Avec l’incroyable David Talbot jouant un Sacha très lunaire, et l’excellent Bruno Paviot, très pointilleux en Brouno. Écrit & réalisé par mes soins.

FAQ la vie!

Manuel pour la vie. Emmanuelle pour la petite mort.

Je suis en train d’écrire une FAQ (Foire aux questions) sur la vie. J’ai déjà les questions.
Est-ce qu’on peut tromper un éléphant de gauche en Inde quand la droite est au pouvoir en Amérique Latine?
Pourquoi il n’y a pas de patinoire au pole emploi?
Pourquoi il n’y pas de pilote pingouin à Orly Ouest?
Pourquoi elle ne m’aime pas?
Que faire quand on est moche et ambidextre?
Comment séduire une jeune veuve aux gros seins?
Comment faire son coming out quand on est exhibitionniste timide?
Comment faire comprendre à ses enfants qu’ils sont nuls?
Comment se faire licencier quand on est trop feignant pour insulter son patron?
Comment rater son frottis vaginal quand on est de sexe masculin?
Comment profiter d’un moment de solitude quand on est jumeau siamois?
Comment devenir cynique et désabusé en 90 échecs?
Peut-on faire de l’auto-stop quand on a le pouce vert?
Comment réussir son jardin quand on est matelot de sous-marin?
Comment rougit-on sans gène?
Comment changer une roue sur une auto-route à trois heures du mat en sortant de boite de nuit à Vladivostok à -30° et entouré par une meute de loups?
Pourquoi Jesus n’aime pas les athéistes?
Peuvent dieu et les pets coexister?
Être pédophile précoce, Wunderkind ou pas?
Comment devenir une star has been et sur-droguée quand on est jeune, talentueux et inconnu?
Comment faire d’omltt sans caser des e?
Comment être acteur de son changement même en dehors des cabines d’essayage?
Comment réussir ce passage difficile de 0,5 à 0% de grasse mat?
« Moi je suis con, et toi? » Comment fait-on pour se disputer avec un connard honnête?
Si j’étais riche, beau et intelligent, est ce que je serai plus heureux que Martine Aubry?
Comment réussir son suicide quand on est trop heureux?
Comment convaincre son banquier que ce n’est pas une arme factice?
Comment réussir sa vie de braqueur sans se focaliser sur l’argent?
Comment avoir un physique de plage quand on est en phase terminale?
Comment faire pour ne pas perdre la tête et rester focalisé malgré le stress de sa décapitation?
Comment devenir rentier en dix ans tout en restant communiste?
Comment réussir son bac quand on est président des états-unis?
« La nulture est culle! » Comment réussir à provoquer quand on est dyslexique?
Que faire quand ma pastèque fume après l’amour?
Si je devenais maitre nageur au Sahara, est-ce que j’aurais enfin mon job de rêve ou est-ce que je serais juste un con avec un sifflet et une bouée au milieu d’un tas de merde?
Comment se remettre à jour quand on est un pharaon récemment ressuscité?
Comment savoir quelles questions sont importantes?

Ceci est une photo du soleil au dessus de la mer pris de la terre.
Fait: Le soleil se couche tous les soirs et se lève tous les matins.

Le cercle de l’ombre au Théâtre national de Nice

Jeremias Nussbaum sur l'affiche de la pièce de théâtre "Le cercle de l'ombre" - Théâtre National de Nice

En 1933, l’auteur allemand Franz Werfel a publié un roman étonnant sur le génocide arménien: Les Quarante Jours du Musa Dagh. Dans une version romancée d’un événement réel il raconte la résistance de plusieurs villages arméniens à la déportation. Deux chapitres de ce roman traitent des essais désespérés du pasteur allemand Johannes Lepsius de sauver des Armeniens par la voie politique.

Hovnatan Avedikian du Théâtre de Nice, avec l’aide de l’historien Bruno Precioso, a fait de ces deux chapitres une pièce de théâtre. C’est ainsi que je me retrouve, fin mars 2015, à incarner sur scène un pasteur protestant allemand qui, tel Don Quichote, se bat contre les moulins à vents de la bureaucratie et de la guerre. Une pièce beaucoup plus d’actualité qu’elle ne peut paraitre au premier abord.

« Les costumes situent l’époque. Le missionnaire, remarquablement campé par Jeremias Nussbaum, est d’un naturalisme extrême qui s’oppose au cynisme et à la morgue de ses interlocuteurs qui paraissent ainsi, dans un jeu tragi-comique, hors de ce cercle de l’ombre où est enfermé Lepsius. »

Critique du spectacle dans « L’humanité » du 31 mars 2015

Article dans France-Armenie sur Le cercle de l'ombre

Extrait de l’article de France-Armenie sur Le cercle de l’ombre.

Astrig Siranossian, Jeremias Nussbaum et Joris Frigerio dans "LE CERCLE DE L'OMBRE" au Théâtre National de Nice
Astrig Siranossian, Jeremias Nussbaum et Joris Frigerio dans la scène d’ouverture du « CERCLE DE L’OMBRE »
Jeremias Nussbaum en Lepsius dans Le Cercle de l'Ombre au Théâtre National de Nice
Lepsius part pour sa mission.

Sur la sexualité du tourniquet

Un tourniquet du métro parisien

Le tourniquet commun, trouvé le plus souvent en accès des stations de transport urbain souterrain, dit « métro » (de l’expression « métreaubouleaudodeau » en français ancien) n’a toujours pas révélé le secret de sa sexualité. Lors des recherches récentes et après des mois d’observation dans son milieu naturel, les scientifiques de l’institut Charles Darwin n’ont pas pu noter une préférence du tourniquet pour un groupe spécifique de passagers, qu’il soit défini par l’age, le sexe ou le gout vestimentaire des personnes observés.

La questions demeure importante, car le tourniquet nous touche. Beaucoup. 4,1 millions de fois par jour à Paris seulement. Quand on y pense… Ça donne envie de s’acheter un scooteur. Mais commençons par le début du commencement.

Qu’est ce qu’un tourniquet?

La sexualité du tourniquet
Une barre imposante.

En apparence, le tourniquet ne semble être qu’un objet. Inanimé. Et par sa nature, il pourrait bien sûr être détourné par des esprits malsains comme objet sexuel, mais n’ayant aucune volonté, aucun espoir de pouvoir se reproduire, il n’aurait pas de sexualité. (Un peu comme mon oncle Bernard.) Mais en regardant de plus près on se rend compte que le tourniquet n’est pas un objet inanimé. Tout d’abord: Il tourne. Chaque tour du tourniquet peut donc être considéré comme une sorte de mini-tournante. Et par le fait qu’il y ait des millions de colonies de bactéries qui l’habitent, un tourniquet n’est pas un objet sans vie. Le tourniquet est vivant, ce ne serait que par la vie qui l’habite. Mais prétendons un instant que le tourniquet ne serait qu’un simple objet. Animé, certes, mais un objet. Il resterait quand même un objet créé par l’homme, qui est un mammifère, donc un être sexué, comme il l’a d’ailleurs maintes fois prouvé par le passé.

Et cet être sexué qui est l’homme a choisi, pour empêcher l’accès direct au lieu du plaisir qui est le métro, en lieu de ceinture de chasteté en quelque sorte, un trident à trois tiges. Cet homme aurait pu trouver d’autres méthodes de contrôle d’accès. D’ailleurs, des pays ou la vie quotidienne est moins sexualisé qu’en France l’ont fait, nos voisins allemands par exemple, dans leur manque de sensualité et de pudeur sont allés jusqu’à donner libre accès à tous les voyageurs de leur « U-Bahn », le métro allemand.

Dans les grandes villes allemandes, aucun barrage physique n’empêche les voyageurs d’entrer et sortir à répétition. De là à dire que les allemand(e)s sont faciles, il n’y a qu’un pas que l’auteur ne franchira pas. À Paris on a préféré imposer à chaque voyageur trois énormes barres phalliques, un trident à faire pâlir tous les vendeurs de godemichets de la place Pigalle. Et tout ça pourquoi? Pour vous obliger à soit « faire glisser le ticket dans la fonte puis toucher la barre » ou soit: « sauter ». Et comme vous l’avez probablement remarqué, ici le langage est révélateur.

La symbolique est évidente. Vous devez caresser, effleurer de votre corps au moins un membre de la sainte trinité du tourniquet avant de recevoir la pleine affluence des autres passagers, pratiquer le toucher léger du métal bandé avant l’odeur et le contact total de la rame bondée. D’ailleurs, à qui ce n’est pas arrivé de toucher la tige des portails de la station La Bourse (Ligne 3), Saint Supplice (Ligne 4), Quai de la Rapée (Ligne 5), Filles du Calvaire (Ligne 8), Rue de La Pompe (Ligne 9) ou encore Rue des Boulets (Ligne 9 aussi) et de se dire: « Non, pas aujourd’hui. J’ai pas envie. J’ai un peu mal à la tête, je le sens pas, j’y vais à pied ou si jamais, je m’en vais enfourcher un Vélib. » À l’opposé, à Porte Dorée (Ligne 8), Liberté, Duroc (Ligne 10 et 13) ou Plaisance (Ligne 13) on entre dans le métro avec douceur et en s’attendant à un voyage excitant.

Le passage à l’acte et ceux qui l’évitent

Un voyager anonyme passe à l'acte
Un voyager anonyme passe à l’acte.

Pour essayer de mieux cerner ce moment initiateur crucial de chaque trajet de métro, aller au fond, au bout du tunnel en quelque sorte, prenons un instant pour considérer le cas atypiques: Les gens qui sautent le tourniquet et ceux qui veulent partager ce rite de passage en passant collé contre le voyager devant eux.

Tout d’abord les sauteurs: Deux hypothèses opposées sont envisageables. Le sauteur pourrait tout simplement avoir envie de « sauter » des étapes, accélérer l’entrée en la matière sans passer par les conventions établies. Vous remarquerez que les sauteurs sont presque exclusivement des hommes jeunes, qui ont d’ailleurs la réputation d’être moins enclins aux préliminaires que le reste de la population. Donc quoi de plus logique qu’ils « sautent » aussi l’entrée du métro?

L’autre hypothèse, qui s’applique probablement surtout aux hommes hétérosexuels et les homosexuels refoulés, ce serait que la peur du contact physique, la peur de l’homme devant un sexe masculin qui n’est pas le sien (soit-il en métal et purement symbolique), l’oblige à s’en éloigner, à le dépasser, pour soit ne pas passer pour quelqu’un qui « aimerait ça » et aurait des affinités pas approuvés par le Général de Gaulle, ou, soit, se trouver en concurrence direct avec un sexe plus imposant que le sien. Le fait de sauter ne serait donc pas un acte positif, mais un acte de négation suite à un refoulement, voire une inhibition.

Sauter ou toucher? Pas qu'une question de goût.
Sauter ou toucher? Pas qu’une question de goût.

Passons maintenant aux frotteurs (à ne pas confondre avec les « frotteurs des rames » qui sont des pervers de base classiques). Les frotteurs-fraudeurs du tourniquet sont des êtres qui sous couvert de fraude ou de vol de portemonnaie aiment toucher les gens par derrière qui eux, sont en train de toucher des barres par devant. Ici l’action en lui-même est déjà assez explicite pour ne plus nécessiter de plus amples explications. On se trouve dans un ménage à trois forcé d’une durée de quelques secondes. L’auteur de cet article (qui est de sexe masculin) n’a eu personnellement affaire qu’à des ménages entre hommes, qui, car non consentis, avaient tendance à être plutôt non satisfaisantes et ce sont terminés des fois par des vols de portefeuille sans même un simple échange de numéro de téléphone. Que voulez-vous ma ptite dame, la politesse et le savoir-vivre se perdent.

Il est temps de conclure
Et si le tourniquet n’était rien d’autre qu’un petit travailleur du sexe? On pourrait envisager la hypothèse que le tourniquet, arrivant en amont de l’acte véritable (l’entrée dans le tunnel), et n’étant qu’une sorte d’entrée dans la matière d’un acte plus intime, n’aurait en effet pas de sexualité propre mais s’adapterait à tout et à chacun en fonction de ses envies et des ses besoins. Le guichet servant d’aguicheur, le tourniquet servirait d’échauffement, de passeur dans la mécanique bien rodée d’un acte qui le dépasse.

Avec le plaisir malsain de savoir que vous n’aller plus jamais pouvoir passer un simple tourniquet de la même façon, je vous laisse en vous disant: Bon métro! Et n’oubliez pas: 4,1 millions de caresses par jour.

Si Freud nous a appris une chose, c'est qu'il faut se méfier de la psychanalyse, pardon, si Freud nous a appris deux choses, c'est d'une, qu'il faut se méfier de la Psychanalyse et de deux, que tout objet est un objet sexuel si on est assez aventureux. Ou obsédé. Ou les deux.
Si Freud nous a appris une chose, c’est qu’il faut se méfier de la psychanalyse, pardon, si Freud nous a appris deux choses, c’est d’une, qu’il faut se méfier de la Psychanalyse et de deux, que tout objet est un objet sexuel si on est assez aventureux. Ou obsédé. Ou les deux.

Pourquoi les ours blancs dansent-ils la samba quand personne ne regarde?

Question bête. Les ours blancs ne dansent pas la samba, bien sûr. Les ours blancs dansent le frevo. La confusion est compréhensible, puisque personne ne les a jamais vus danser ni l’un ni l’autre. Les ours polaires ne sont pas assez agiles pour la samba, alors que le frevo, c’est fastoche. C’est l’arrière-grand-père­ de Fred (oui LE Fred, le célèbre ours-patineur au poil soyeux qui a fait vibrer la Sibérie avec ses twists endiablés sur crème fouettée dans les années soixante) qui a importé le frevo au pôle Nord après un séjour à Pernambuco au Brésil. Maître Bonjovi, comme ses confrères l’appelaient, revenait du pôle Sud après s’être rendu compte que les ours polaires n’y vivaient pas.

Le Frevo sur Wikipedia

Je ne parle pas d’ours polaires dans mon spectacle qui revient pour six dates exceptionnelles à partir du 16 janvier 2015 à Paris.

Mon nouveau spectacle, c’est Autre Chose.

Autre Chose, Affiche spectacle

Le spectacle revient en 2015 pour six dates exceptionnelles: Le 16,17,24,25,30 et 31 janvier à 20h30 au Théâtre du Mouchoir de Poche à Paris!
Retrouvez tous les détails sur ma page Facebook (https://www.facebook.com/jeremiasnoyer) et réservez à prix réduit ici: http://www.billetreduc.com/128729/evt.htm
.

Autre Chose
est l’inventaire d’un homme qui a fait un premier tour rapide de ce que la
vie offre et de ce qu’elle n’offre pas, notamment du coté de l’amour.
Et parce qu’il a le cerveau de travers, parce qu’il a un accent bizarre et le
regard décalé de l’immigré, et parce que l’homme est ridicule par définition, ce
compte-rendu se doit d’être hilarant.

Autre Chose, nouveau seul en scène de Jeremias.
Autre Chose, aperçu de la première.

« Avec mon manque de style bien à moi et mon accent qui se prête aux
jeux de mots faciles et moins faciles je parle de mes déceptions amoureuses,
de mes grands moments de solitude et de mon malaise face à la vie en
général. Je m’attarde sur des détails anodins, je réfléchis sur le sens des mots,
je recule en avançant, je m’éparpille, je tergiverse.
Le diable est dans le détail et mes démons n’y font pas exception.
Autre chose est un spectacle très sincère, trop peut-être. J’y suis fragile,
bête, et je démontre que le monde tel qu’il est aujourd’hui ne s’est toujours
pas adapté à moi.
Oui, c’est le point de vue d’un homme qui croit que le monde tourne
merveilleusement bien autour de sa personne pendant qu’il reste immobile,
insupportablement passif et que la vie et les belles femmes passent sans qu’il
ose approcher ni l’une, ni les autres. »

Réservez à prix réduit ici: http://www.billetreduc.com/128729/evt.htm

Reel Vidéo

Tapez dans l'oeil de Jeremias


Extraits des films La maison de Nina (Richard Dembo), L’arche de Babel (Philippe Carrese), Rien dans les poches (Marion Vernoux), L’armée du crime (Robert Guediguian) et parisk! (François Barge-Prieur/Jeremias Nussbaum).

Regardez le Reel sur youtube.
Lien youtube pour votre portable: youtube mobile.