Court-métrage – Jacqueline et la révolution

Le teaser du court-métrage « Jacqueline et la révolution »

Voilà un projet rapide. Le plus court de mes films récents, le plus rapide aussi. Un projet tourné, monté et distribué en moins de deux mois. Comparé aux délais habituels, on a été très rapides.

J’ai écrit « Jacqueline » entre mars et mai 2018. À l’époque ça s’appelait encore « Sacha, Brouno et la révolution », puisque c’était une sorte de suite libre de mes saynetes autour de Sacha et Brouno, un duo qu’on reprend avec Bruno Paviot en étapes irrégulières depuis quelques années. Le temps a rattrapé ce projet et puis en novembre j’ai décidé que si je le tournais pas maintenant, ça ne se ferait pas. Ainsi est né la révolution de Jacqueline. Encore un tournage avec quelques fidèles, de nouveaux arrivants, des découvertes.

15 belles images d’un tournage test en Normandie

Le titre de mon long-métrage « Une à une allumées » est inspiré du poème « Trois allumettes » de Prévert:

Trois allumettes une à une allumées dans la nuit
La première pour voir ton visage tout entier
La seconde pour voir tes yeux
La dernière pour voir ta bouche
Et l’obscurité tout entière pour me rappeler tout cela
En te serrant dans mes bras

On s’est amusés à créer un « mood reel » ou « teaser » ou une « démo » pour ce film. Je peux évidemment pas le partager, mais ci-dessous il y a quelques images à découvrir. Encore une fois j’avais une équipe de choc et j’étais très honoré qu’ils acceptent de m’accompagner pour le début de cette aventure.

 

 

 

Trois jours en Normandie au mois de novembre, ça rassemble.

 

Le bon soir

Un court-métrage de Jeremias Nussbaum, avec Nina Mazodier et Jeremias Nussbaum. Image: François Chambe

Le deuxième court-métrage que je réalise avec Mias Media. Un projet qui s‘est fait dans une ambiance familiale, avec une légèreté et un plaisir du travailler ensemble qui m’a redonné le goût de la réalisation. Non pas que je l’avais perdu. 😉

« Le bon soir » part en festivals à partir de l’automne 2017.

Une zone industrielle en friche engloutie sous la brume hivernale. Le mur d’un cimetière devenu un lieu de passage pour les êtres égarées. Parmi les âmes errantes qui déambulent sur le mur : un jeune homme ayant élu domicile dans sa voiture et une jeune fille ayant pour projet de se suicider…

Toutes les informations sur mias.fr

Le Teaser

Le bonheur des uns

Jean-Michel Fournerau dans le court-métrage "Le bonheur des uns" de Jeremias Nussbaum © Mias Media

La comédie Le bonheur des uns part à l’instant dans les festivals de court-métrage.

Ecrit et realisé par mes soins, il s’appuie sur de nombreux talents.

Au jeu: Jean-Michel Fournereau​, Valérie Crouzet​, Bruno Paviot​, Celine Milliat​, Hélène Jupin​, la participation amicale de Lola Naymark​, Guillaume Barbot​, les voix de Maxime Fassiotti, Corentin Kerdraon​, Jonathan Perrein​, Gwenola de Luze et Elsa Landard​.

À la technique: Image de Juan Siquot​ et Jeronimo Acero​, Son de Renaud Michel​ et Xavier Rémy​, Électricien François Tillot​, Machiniste Benoit Féréol, Assistante réalisation Vanessa Payri​, Scripte Orane Ruellan, Régie Florian Eyerhabide, Renfort régie Arnaud Winisdoerffer, Costumes Lola Fournier​ et Ariane Bourgeois​, Décor et accessoires Philippe Jasko​, Maquillage et coiffures Quinty Axelle​, Montage Son Xavier Rémy, Mixage Son Edouard Morin, Étalonnage Reda Berbar​.

Le Teaser

Je parle du film au festival Off Courts à Trouville:

lbdu_screenshot_0007_calque-2

lbdu_screenshot_0006_calque-3

lbdu_screenshot_0005_calque-4

lbdu_screenshot_0004_calque-5

lbdu_screenshot_0002_calque-7

Terre Noire au TNN

Terre Noire de Stefano Massini

« Terre Noire » a été créé en janvier 2016 au Théâtre National de Nice. Irina Brook a mis en scène le texte de Stefano Massini avec Romane Bohringer, Hyppolyte Girardot, Pitcho Womba Konga, Babetida Sadjo et Jeremias Nussbaum. Le spectacle revient à Nice et en tournée début 2017. Les infos sur le spectacle et un entretien avec Irina Brook sur le site du Théâtre de Nice.

Dalmar Khamisi, vendeur pour "Earth Corporation", vend des "graines miracles" à l'agriculteur Hagos Nassor.
Dalmar Khamisi, vendeur pour « Earth Corporation », vend des « graines miracles » à l’agriculteur Hagos Nassor.

Maitre Wilson Helmett, avocat pour "Earth Corporation" n'est pas content des resultats de son vendeur.
Maitre Wilson Helmett, avocat pour « Earth Corporation » n’est pas content des résultats de son vendeur.

Première lecture de "Terre Noire" aux Théâtres Les Bouffes du Nord
Première lecture de « Terre Noire » aux Théâtres Les Bouffes du Nord, Novembre 2016

Première lecture de "Terre Noire" aux Théâtres Les Bouffes du Nord
Première lecture de « Terre Noire » aux Théâtres Les Bouffes du Nord

















Sacha & Brouno

***ACTU: Sacha et Brouno reviennent en 2017!

Tout d’abord au Festival « Brouillage » de Radio Campus Paris. En forme de petites pastilles, à voir et écouter avec un verre d’eau trois fois par jour, du 1er au 7 mai, à 20h, 21h et 22h au Théâtre La Loge à Paris et en direct sur radiocampusparis.org. À consommer sans modération! Découvrez les autres spectacles du festival et réservez sur lalogeparis.fr/programmation/ ***

5 épisodes à voir sur vimeo.

Avec l’incroyable David Talbot jouant un Sacha très lunaire, et l’excellent Bruno Paviot, très pointilleux en Brouno. Écrit & réalisé par mes soins.

Reel Vidéo

Tapez dans l'oeil de Jeremias


Extraits des films La maison de Nina (Richard Dembo), L’arche de Babel (Philippe Carrese), Rien dans les poches (Marion Vernoux), L’armée du crime (Robert Guediguian) et parisk! (François Barge-Prieur/Jeremias Nussbaum).

Regardez le Reel sur youtube.
Lien youtube pour votre portable: youtube mobile.

Bienvenue dans mon univers!

Jeremias Nussbaum à Nice © Gaëlle Simon

Vous êtes sur le site de l’acteur, réalisateur et scénariste Jeremias Nussbaum.

Jeremias Nussbaum as Arlequin in Marivaux's Island of Slaves by Irina Brook.
En Arlequin dans l’Ile des Esclaves de Marivaux, mis en scène par Irina Brook. © Luciano Romano – Change Performing Arts

J’y présente mon travail, mes projets créatifs et je partage quelques petites anecdotes de mon parcours artistique dès mes débuts jusqu’à aujourd’hui. Vous voulez juste savoir ce que j’ai fait? C’est dans la page: Mon Travail. Vous désirez avoir plus d’infos sur mes projets de réalisation et d’écriture? C’est dans: Mes Créations. Et pour les histoires perso, mes débuts et déboires, vous l’aurez deviné, il y à la page: Mon Parcours. Surtout n’hésitez pas à commenter!

Artistiquement votre,

Jeremias.

Un coin de Barcelone

Un coin de rue à Barcelone

Un jeudi de printemps. Il ne fait ni chaud ni froid. La ville bouge comme seule une grande ville peut bouger. Un coin de rue. Les touristes, les livreurs, les jeunes couples en balade, les trottinettes, les jeunes beaux et les belles qui cherchent leur reflet dans la glace du restaurant au coin. Un couple, deux enfants, une poussette. L’enfant dans la poussette a entre trois et quatre ans. Le père s’en va, chercher quelque chose. La mère et les enfants attendent. Regardent vers où il est parti, le père, le mari.
Et puis le temps se fait long. Les regards se font de plus en plus anxieux, de l’enfant, de la mère. Vers ce coin où il a disparu. Le père, le mari. Mais l’homme ne revient pas. La mère laisse même l’enfant, la poussette, fait dix mètres en arrière pour voir plus loin, derrière le coin, d’où il ne revient pas, le père, le mari. Et puis, on ne s’y attendait plus, il réapparaît au coin, comme si rien n’était, une petite chose rouge à la main. L’enfant sourit, la mère, le sourire soulagé, lui pardonne déjà son retard. Il n’est pas mort, il n’a pas eu d’accident. La chose rouge est accueillie par les mains impatientes de l’enfant dans la poussette. C’est un cadeau pour l’enfant. La famille, à nouveau au complet continue sa balade à travers la ville qui bouge comme seule une grande ville peut bouger.

11 règles à suivre pour devenir un winner de gagnant en moins de 12 points

Jeremias te sourit comme l'avenir
Aujourd’hui je vais partager avec vous les secrets de mon succès. Quelques règles simples pour réussir dans le succès. Armés de mes tuyaux de pointe, vous pourrez devenir presque aussi fort, riche et beau que moi. Réussissez dans tous les domaines de la vie ! Si vous suivez mes onze règles à la lettre, vous aussi vous pouvez y arriver et être la meilleure version de vous-même, à condition d’en avoir la volonté et de le vouloir vraiment :

Jeremias lève les pouces, les deux. Il sourit parce qu'il sait que tu vas gagner
Quand je ne suis pas au téléphone, j’ai mes deux mains disponibles pour vous aider à gagner

 

  1. Respirez. Toujours. Ne jamais s’arrêter de respirer. Sauf sous l’eau.
  2. Quand vous avez une grande décision à prendre, écoutez votre cœur. En général, écoutez votre cœur. Faites écouter votre cœur par un spécialiste de temps à autre. Il pourra déceler d’éventuels risques cardiaques. Si votre cœur s’arrête pendant plus d’une minute, allez consulter.
  3. Ne naissez pas pauvre. Presque mon conseil le plus important. Si vous naissez trop pauvre, vous allez passer beaucoup de temps à vous occuper de besoins basiques. Je vous conseille donc de naitre au minimum dans les classes moyennes, mieux encore, dans un milieu aisé et d’hériter dès que possible. Si vous suivez ce conseil simple, vous allez avoir beaucoup plus de temps et d’énergie pour faire des choses qui vous intéressent. Naitre pauvre, c’est vous désavantager dès le départ, c’est donc un piège à éviter.
  4. Allez toujours au bout de votre vie. Ne vous arrêtez pas avant la mort. Ça parait être un détail, mais c’est très important !
  5. Ne fraudez pas. Sauf quand ça vous arrange. Frauder, c’est un raccourci, et c’est rarement une bonne idée. Sauf quand vous pouvez en tirer un avantage. A ce moment-là, oui. Mais n’en faites pas une habitude. Sauf si ça vous convient et si ça peut vous être bénéfique sur le long terme.
  6. Gardez toujours l’esprit positif. Voyez toujours le bon côté des choses. Tout échec peut-être une opportunité. Sauf quand c’est vraiment un échec cuisant. Et faut dire que, parfois, il n’y a vraiment que de mauvais côtés. A ce moment-là, faut voir les choses en face. Je corrige ce point : voyez toujours tous les côtés. Faites le tour. Voilà. Et ayez l’esprit correspondant. L’esprit 360°. L’esprit Yin et Yang. Ayez toujours l’esprit positif-négatif.

    Jeremias gagne en écoutant au téléphone
    Savoir se tenir droit en apprenant de mauvaises nouvelles. Très important, ça.
  7. Écoutez toujours les conseils. Municipaux. Assistez aux conseils municipaux, c’est souvent long et fastidieux, mais ça fait passer le temps.
  8. N’écoutez jamais les autres. Sauf s’ils sont de bon conseil, bien sur.
  9. Les choses suivantes sont énergivores, créent un environnement négatif et sont donc à écarter de votre vie à tout prix : catastrophes naturelles, accidents de la vie, maladies longues, attentats terroristes, amis ronchons (comme par exemple les amis victimes d’attentats), guerres, réchauffements climatiques.
  10. Prenez soin de ne pas rater vos examens médicaux ! Vérifiez d’être en bon santé avant de passer des examens médicaux, comme une colonoscopie ou une mammographie. Ce serait fâcheux de se retrouver avec un cancer du sein ou un cancer colorectal juste au moment que vous êtes pour une fois sur une bonne lancée. Si vous avez un doute, des douleurs ou que vous sentez des changements dans votre corps, mieux vaut ne pas aller consulter. Au moins décalez votre rendez-vous jusqu’à ce que vous alliez mieux.
  11. Sortez du lot ! Le Lot, département de l’Occitanie, est assez vide (171 770 habitants en 2019) et surtout dépourvu de bonnes connexions réseau. Et comme vous savez, pour réussir, le réseau c’est tout. Si jamais vous habitez par-là, partez TOUT DE SUITE ! Si vous préférez être au calme et entouré de collines verdoyantes, c’est que je ne peux pas vous aider. Tant pis pour vous. Vous serez peut-être bien, mais vous n’aurez jamais du succès comme moi.

 

Vous voilà prêt pour tout défoncer ! N’hésitez pas à m’envoyer vos success-stories et surtout, ne restez pas comme vous êtes, devenez des winners de gagnants du haut du pavé, osez dépasser les borgnes ! Et tous les matins, face au miroir, répétez ces quatre lettres : A-P-H-P! Adventure! Power! Hype! Professional! Vous pouvez y arriver ! Je crois en vous !

Jeremias, assi au bureau, positif et prêt à gagner
A RECADRER